Carnet de voyage : Cyclades 1998

Posté le par
Mon premier voyage, et mon premier carnet de voyage… De très beaux souvenirs d’une aventure en routard dans les merveilleuses îles grecques de Santorin, Naxos, Amorgos et Paros.

En guise de préambule…

Village d'Aigiali sur l'île d'Amorgos

Village d’Aigiali sur l’île d’Amorgos

Ce journal de bord conte les péripéties de quatre jeunes lyonnais partis en Mer Egée à la découverte des Cyclades. A pied, en bateau, en stop ou en scooter, ils ont écumé les îles grecques de Santorin, Naxos, Amorgos et Paros pendant deux semaines, dormant au hasard de leur odyssée en camping, sur le ferry, chez l’habitant ou sur la plage.

De Santorin à Amorgos en passant par Naxos et Paros, à travers les ruelles touristiques des grandes cités ou celles plus typiques des petits villages de la Grèce profonde, ils ont rencontré les autochtones, visité les chapelles et se sont émerveillés devant les habitations blanchies à la chaux ; ils ont arpenté les boutiques, parcouru les mini-markets et dégusté quelques-unes des spécialités locales (moussaka, poulpe, baklava…) dans les fameuses tavernes grecques.

Soleil couchant sur une cathédrale de Thira

Soleil couchant sur une cathédrale de Thira

De baignades sur les plages de sable noir (Santorin) ou blanc (Naxos, Paros) en escapades dans des criques bleu turquoise dignes du film « Le grand bleu » (Amorgos), de balades volcaniques (Santorin) en randonnées sauvages au milieu d’un environnement resté très brut (Amorgos, Naxos), ils ont su profiter au mieux de chaque instant de leur séjour et trouver un juste équilibre entre vacances-détente et vacances-aventures.

Bref, c’était vraiment “parfait”…

Un récit de « Cyrilos » – août 1998

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*